Comment une aventure indienne est devenue une marque de bijoux ethniques ?

 

  

De retour d’un road trip autour de l’île de Cuba, j’ai décidée de changer de vie.

J’ai quitté mon CDI d’infirmière dans un hôpital parisien pour vendre des bijoux ethniques.

Deux ans après l’obtention de mon diplôme, et riche de mon expérience d’infirmière polyvalente, une envie de découverte et d’évasion me tenaillait.

Ce voyage à Cuba à ravivé mon goût pour l’aventure et les voyages et me pousse à m’envoler vers l'Inde.

En 1 mois, je n'avais plus d'emploi, plus d'appartement et ma vie tenait dans deux sacs à dos ( très très lourd...).

La destination; le village d'Arambol dans l'état de Goa en Inde. Ironie du sort, deux ans auparavant je venais y fêter l’obtention de mon diplôme d’infirmière et mon entrée dans la vie active.

Déjà Mama India me demandais de rester auprès d'elle. Comme si elle savait ce qu'elle me réservait mais que sagement, elle attendait que je sois prête à lui ouvrir mon coeur.

Je suis partie seule en septembre 2015, sans but, sans attentes, prête à laisser  Mama India me guider et me faire vivre mon aventure indienne .

L’Inde ce magnifique pays ou chaos au choix, est au delà du paradox. Un champ de bataille où tradition et modernité rivalisent à tous les coins de rues.

Des vibrations et des stimulis de tous les instants qui vous prennent, vous déroutent, et vous perdent au gré de ses miles émotions. L’Inde c’est bizarre, différent! Désordonné, sale, surpeuplé mais divin.

Un pays ou l’inimaginable embrasse l’authenticité dans la diversité et la simplicité. L’Inde pousse à la remise en question. Elle te bouscule, t’oblige à plonger dans l’irrationnel, à regarder au plus profond de ton être avant de lever ton regard sur le monde. Elle t’invite à la spontanéité et à l’improvisation.

 

 

La spontanéité et l’improvisation

Ces deux éléments m’ont conduits sur différents chemins au gré de rencontres marquantes. Pour finir à un cours de bijouterie, prémices de ma marque de bijoux ethniques.

Un hasard, m’a guidé dans un petit atelier/boutique dans la rue principale d’Arambol. Je suis restée des heures assise avec mon tuteur, Dada, à confectionner mon premier bijou.

De retour chez moi je ne pouvais me détacher de cette nouvelle fièvre qui s’était emparée de moi. Je voulais retourner à l’atelier fabriquer un bijou de ma création.

J’ai pensée les premiers bijoux, assise au creux d’un figuier des Banians. Ces premières ébauches ont ré-interrogé mon rapport à la féminité, la beauté.

C’était très inattendu car je ne n’avais aucune notion de dessin, je ne suis ni designer, ni bijoutière.

Je me suis découverte une passion latente.

Dès mon enfance je baignais dans le monde du bijou ethnique. Je passais mes après midi à jouer dans l’un des ateliers de bijoutiers Touaregs, du quartier de Château 1, à Niamey. J’ai grandis en portant des bijoux Touaregs , il était donc naturel que ce savoir faire soit une de mes sources d’inspirations.

A la recherche d’une identité singulière toutes ces inspirations se confrontent et s’allient pour donner naissance à l’esprit Saajie.

Je suis partie à Pushkar pour me former auprès d’une des rares femme à enseigner la bijouterie. Des heures assises à réaliser et perfectionner les premiers échantillons.

 


 

 Après 8 mois passée en Inde, le retour me laisse un goût amère.

Je décide de retourner au Niger, pays des mes origines et de mon enfance. Afin de continuer cette aventure, je vais me former sur les techniques de bijouterie ainsi que l’art Touaregs à Niamey et à Agadez. Je me ressource et me laisse porter une nouvelle fois par cette vie de nomade qui me fascine.

Après le Niger, direction l’Inde. Ce voyage en Inde me mène à Jaipur.

Au bout d’un an de recherche, je trouve mon atelier de production. C’est aussi à Jaipur que j’apprend à tomber amoureuse des pierres fines tout en les apprivoisant et en les intégrants à mes différentes créations. Je les sélectionne au coup de coeur et à leurs caractéristiques qui rendent chaque bijou unique. A Jaipur l’aventure Saajie prend corps.

Chaque bijou Saajie est chargée d’histoire, ce sont des milliers de kilomètres parcourus. Toutes les joies et galères que j’ai pu rencontrées avant que ce bijou se retrouve entre vos mains.

A travers Saajie je veux vous emmener au coeur de l'Afrique et de l'Inde là où traditions, art et beauté se mêlent. Fidèle à sa philosophie, Saajie est une invitation au voyage, à la découverte du monde, de soi et de l’autre.

Mon aventure indienne me fait résolument croire qu’il n’existe pas de hasard. Qu’il faut savoir être attentifs  à ses intuitions. Chose qui demande de la conviction et du courage, il faut garder le cap, vivre son aventure et donner vie à ses rêves quels qu’ils soient.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

{